SNUipp Hors de France
Comité Technique de l’Agence du 16 juin 2016
22 juin 2016

Ce CT se tient au premier degré dans un contexte difficile suite aux augmentations de refus de détachement ou de renouvellement de détachement dans des départements déficitaires en postes. Ici, au nom des ressources, on essaye de nous rassurer en nous parlant de pourcentages restant globalement favorables. Là, on nous oppose, au nom des mêmes ressources, la phrase rebattue selon laquelle le détachement n’est pas de droit. Le SNUipp, lui, continuera à penser que l’on fait bon marché de l’humain et de ce que ce mot implique.

Les refus de détachement de la part des départements d’origine pour des raisons de déficits en postes, affectent un nombre sans cesse croissant de personnels. Cette multiplication des situations génère des tensions dans le réseau et met en difficulté des familles. Le blocage au recrutement de nombreux ex agents de droit local lauréats de concours, qui ne prend pas chemin d’amélioration, pose également problème sérieux.

Lire l’intégralité de la déclaration liminaire du SNUipp FSU

PDF - 82.7 ko

Par ailleurs, dans plusieurs pays le remboursement de trop perçus liés à la réactualisation de l’avantage familial soulève de fortes réactions. Mais l’AEFE ne modifiera pas le dispositif de recouvrement présenté malgré les demandes exprimées en CT.

Enfin, des interrogations demeurent quant au règlement à compter de la rentrée 2016 de la nouvelle ISAE, qui va tarder à arriver sur les feuilles de paye selon l’AEFE, et à la prise en compte de celle ci. Le SNUipp au nom de l’équité réclame, au même titre que l’ISOE de nos collègues du secondaire, son inscription dans le décret 2002 22 , afin d’arriver à l’arrêt du retrait scandaleux sur les périodes de congé maladie.

Lire le compte rendu complet du CT

PDF - 470.8 ko

Consulter les réponses aux questions diverses : détachement, avantage familial, ISAE...

PDF - 329.7 ko