Etoiles
Chercheurs d’espace en congrès
5 mai 2014

La recherche spatiale s’invite dans une école de Haute-Garonne

Les élèves de l’école d’Aigrefeuille dans la région toulousaine se préparent à développer les fruits de leurs travaux à l’occasion du 5ème congrès scientifique des enfants. [Fenêtres sur cours] a enquêté

Les 24 élèves du CM1-CM2 de l’école primaire d’Aigrefeuille (31) ont depuis quelque temps la tête dans les étoiles. Dégagés des contingences terrestres, ils planchent depuis janvier assistés de leur maîtresse, Pascale Desmarre et de deux étudiants doctorants de l’Université de Toulouse sur la problématique de la vie dans l’espace. Mais le 23 mai, il s’agira de quitter les hautes sphères et de remettre les pieds sur terre. Car à cette date, les élèves de Pascale rejoindront leurs camarades de cinq autres classes de la périphérie toulousaine pour participer au 5e Congrès scientifique des enfants. Ils devront alors présenter leurs travaux à l’auditoire réuni à la Cité de l’Espace de Toulouse sous forme de deux présentations orales et de deux posters évoquant les quatre thèmes de recherche qu’ils ont retenus : l’eau dans l’espace, peut-on vivre sur mars ? L’alimentation des cosmonautes, les dangers de l’espace. Le compte à rebours est donc enclenché pour toute la classe qui travaille d’arrache-pied pour finaliser les productions.

Un vrai congrès scientifique

Après un travail de questionnement collectif facilité par l’intervention d’un maître ressources en sciences, les élèves ont procédé à des recherches, compilé des informations et se livrent maintenant à un travail rigoureux de tri et de synthèse pour aboutir à une présentation compréhensible par tous. Un projet qui a suscité un réel enthousiasme selon Pascale qui évoque la somme de recherches sur Internet menées par les enfants ainsi que la pile impressionnante de documents sur l’espace qui envahissent sa classe. « C’est l’occasion pour les élèves de mener un travail en groupe, d’apprendre à trier les informations, d’utiliser efficacement les TICE », ajoute la maîtresse. Pour Christophe Chaffardon, initiateur et responsable du projet, l’objectif est de sensibiliser les enfants aux métiers de la recherche. « On évoque beaucoup les chercheurs dans les laboratoires mais les scientifiques sont aussi des gens qui font beaucoup de congrès. Il s’agit de mettre les enfants en situation réelle pour leur faire travailler l’expression orale et la communication en direction de leurs pairs ». Vidéoprojecteur, micros, badges, livrets de congressistes... tout le décorum sera respecté quand les 24 élèves d’Aigrefeuille investiront la cité des sciences pour échanger avec leurs collègues.