Dossier : " Fonctionnement de l’école : Quelle direction ?"
Chantier direction : le SNUipp-FSU affiche clairement ses priorités.
12 novembre 2013

Au moment où s’ouvre le chantier direction, les propositions du SNUipp revêtent toutes un caractère d’urgence. Cependant, des priorités se dégagent en termes de temps, de reconnaissance salariale et d’allègement de la charge de travail administratif. Afin d’améliorer les conditions de travail des directeurs, le régime des décharges doit être révisé pour qu’ils aient plus de temps (avec par exemple l’introduction de ¾ de décharge). Le SNUipp estime que les seuils doivent être abaissés et que tous les directeurs doivent bénéficier d’une décharge. Un « choc de simplification administratif «  doit avoir lieu car ils s’épuisent à répondre à des exigences incessantes dont on ne voit pas toujours l’utilité. Pour les assister, un vrai métier d’aide au fonctionnement de l’école, pérenne et statutaire, doit être créé. D’autres pistes sont évoquées pour avoir plus de temps comme l’exonération des APC. Parallèlement à la question des conditions de travail, des avancées concrètes seront exigées en termes de revalorisation salariale et de formation.

SOMMAIRE DU DOSSIER :

- Présentation du dossier " Fonctionnement de l’école : Quelle direction ?"
- Chantier direction : le SNUipp-FSU affiche clairement ses priorités.
- Le temps fait tout à l’affaire
- En bref
- Au quotidien : Une fonction sous tension
- Un temps de décharge minimal
- Faire évoluer la fonction de direction, une priorité !