Priorités pour la direction d’école
Alléger la charge de travail administratif
16 octobre 2013

Troisième enseignement fort de l’enquête, la demande pressante d’un allègement du travail administratif, qui empiète par trop sur les missions d’animation de l’équipe et la vie de l’école. (voir : clarification des missions et des responsabilités.) Plus de 82% des personnes ayant répondu à l’enquête estiment qu’il faut prioritairement réduire et simplifier cette dimension du travail qui envahit aujourd’hui leur quotidien. Nombreux sont celles et ceux qui décrivent par le menu, en “commentaire” aux questions posées, une forme de liste «  à la Prévert » de cette invasion de tableaux, de cases et de formulaires pas toujours indispensables - voire utiles - qui dévorent leur quotidien. Ils et elles sont 62% à voir dans la création d’un vrai métier « d’aide au fonctionnement de l’école (administratif et encadrement des élèves) » comme une priorité à mettre en œuvre pour l’avenir. Le maintient du système actuel d’AVS-EVS, qui d’ailleurs ne concerne pas, loin s’en faut, toutes les écoles, n’est considéré quant à lui comme « tout à fait ou vraiment prioritaire » que dans 16% des réponses. En tout état de cause, le « choc de simplification » administrative que demande le SNUipp devra être au menu des discussions qui vont s’ouvrir avec le ministère.


Le détail des réponses



Lire aussi :
- Direction : des priorités clairement affichées
- Du temps
- Une reconnaissance salariale
- Clarifier les missions et les responsabilités
- De la formation
- A propos du recrutement
- Les modalités d’affectation

Télécharger :
- les résultats complets de l’enquête

Lire aussi :
- le numéro spécial de Fenêtres sur cours sur la direction d’école