Dossier | Rentrée : Ce qui attend l’école
Accompagner et soutenir les enseignants
26 août 2013

La mise en place des 950 postes pour le « plus de maîtres que de classes » et des 200 pour la scolarisation des moins de trois ans vont modifier le quotidien des écoles concernées. Bien peu donc, au regard des 47 483 écoles. Qu’il s’agisse de co-intervention dans la classe ou de prise en charge de groupes de besoins, de scolarisation des tout- petits dans une classe spécifique ou dans une classe maternelle à plusieurs niveaux, ces dispositifs supposent de nouvelles organisations pédagogiques. Afin qu’ils se mettent en œuvre dans de bonnes conditions et n’alourdissent pas le travail des enseignants, ces derniers devront bénéficier de temps, de moyens et de formation. C’est pourquoi les enseignants de ces écoles devraient être accompagnés.

Or, selon les premières remontées transmises au SNUipp, à l’exception de quelques départements dans lesquels certaines circonscriptions ont pris l’initiative de le faire (76, 54…), dans la plupart des cas les formations qui ont eu lieu en juin ne s’adressaient qu’aux maîtres concernés et pas aux équipes (37, 89, 28…). Ceci dit, il semble que des modules avec des durées variables aient le plus souvent été inscrits dans les Programmes académiques de formation.

Le SNUipp-FSU interviendra pour que l’accompagnement pédagogique et les ressources prévus dans la circulaire ministérielle soient effectivement mis en place.