Promos
Accès à la Hors classe : pas de PE lésés !
28 mai 2014

Le SNUipp-FSU demande au ministre que dans chaque département, tous les enseignants des écoles qui pourraient être promus à la hors classe dans le cadre du ratio national de 4% des promouvables le soient effectivement.

Constatant que tous les départements n’appliquent pas le ratio de 4% pour l’accès à la hors classe des PE au 1er septembre prochain, le SNUipp-FSU demande à Benoît Hamon que tous ceux qui pouvaient prétendre à cette promotion y accèdent. «  Les promotions des enseignants du premier degré ont toujours été gérées au niveau départemental, en toute logique d’ailleurs, les tableaux d’avancement étant départementaux.  » indique le syndicat dans un courrier adressé au ministre le 28 mai. Il remarque toutefois que pour la première fois cette année, ont été définis des contingents académiques dont la gestion a été confiée aux recteurs, lesquels appliquent des ratios différents selon les départements.

Personne ne doit être lésé

Un changement de règle du jeu dénoncé par le syndicat et « qui a pour conséquence une gestion différenciée selon les académies.  » Le SNUipp « n’accepte pas cette modification dont l’impact n’a nullement été mesuré en amont et n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les organisations représentatives des personnels. » C’est pourquoi il demande « que tous les enseignants lésés qui auraient dû être promus dans le cadre d’un ratio départemental de 4% le soient, sans enlever le bénéfice de la promotion à d’autres. »

Lire :
- la lettre au ministre