AVS : Pour une pleine reconnaissance du métier
28 février 2014
  (1 vote)

Alors que de premières mesures voient le jour dans le cadre d’une professionnalisation du métier d’AVS, pour le SNUipp-FSU, tous les personnels qui exercent ces missions doivent pouvoir en bénéficier quelle que soit la nature de leurs contrats. Un point sur le dossier et une pétition

Fin août, le premier ministre annonçait la reconnaissance d’un métier d’« accompagnant » des élèves handicapés et la « fin de la précarité » pour les auxiliaires de vie scolaire (AVS). A la rentrée, 2000 AVS-AED ont été prolongés de 10 mois. A compter de l’été 2014, les AVS-AED ayant totalisé 6 ans de mission AVS, devraient se voir proposer un CDI de droit public sous certaines conditions. Mais dans les écoles près de 2/3 des AVS ne sont pas concernés directement par ces mesures car embauchés sous contrat aidé, de type CUI-CAE, créant ainsi de fait une nouvelle injustice. Si, grâce aux interventions du SNUipp, des mesures transitoires ont été prises, le nouveau métier ne verra le jour au mieux qu’à la rentrée 2015 et ne répond toujours pas à la demande du syndicat de création d’un véritable emploi sous statut de fonctionnaire ouvert à tous ceux qui ont exercé cette mission. Ci-dessous, une publication pour décrypter les mesures annoncées ainsi qu’une pétition pour faire avancer ce dossier.

Télécharger :
- le quatre pages Pour une reconnaissance pleine et entière du métier d’AVS