Agence pour l’enseignement français à l’étranger
AEFE : recrutement local
13 septembre 2015

A l’AEFE, le titulaire en contrat local ne peut obtenir un détachement. Il est obligatoirement placé en disponibilité, ce qui représente un blanc dans sa carrière : pas d’avancement ni de retraite pendant toute la durée de son contrat.

Enseigner à l’AEFE

Le recrutement local s’effectue à partir du mois de mars et pendant le dernier trimestre de l’année scolaire précédant la rentrée, sauf pour les pays en rythme scolaire hémisphère sud. Le recrutement est de la responsabilité du chef d’établissement. Il faut donc s’adresser directement aux écoles pour connaître la procédure et le calendrier (consulter les sites dédiés). Avant d’accepter un poste, vérifier d’abord les conditions contractuelles (voir ci-dessous). Peuvent être recrutés des titulaires français, certains titulaires locaux, des non-titulaires...

Pour les titulaires : le détachement sur contrat local n’est pas possible à l’AEFE. En cas de proposition de poste, demander une disponibilité auprès de son DASEN. Attention : la disponibilité n’est pas de droit (sauf rapprochement de conjoint).

Attention : en acceptant un contrat local à l’AEFE, le titulaire risque de se retrouver pendant plusieurs années en disponibilité si aucun poste de résident ne se libère rapidement dans l’établissement d’exercice. Il est préférable de ne s’engager qu’en cas de force majeure (rapprochement de conjoint par exemple).

NB : pour bénéficier d’une priorité au recrutement sur un poste de résident, le titulaire doit exercer en contrat local à temps plein, pendant une année scolaire entière.

Dans les établissements en gestion directe (EGD), les candidatures sur des postes en recrutement local des titulaires et des non titulaires sont examinées en CCPLA. Les profils de postes, les barèmes et les critères sont établis localement. A l’issue de cette commission, le chef d’établissement propose à l’AEFE les recrutés et l’AEFE valide les recrutements de ces personnels qu’elle rémunère directement.

Dans les écoles et lycées conventionnés, c’est le seul chef d’établissement qui recrute, après consultation d’une commission interne dans le meilleur des cas.

Avant de signer un contrat, bien regarder :

les conditions salariales

- niveau de salaire et la grille d’évolution
- imposition : vérifier que le salaire annoncé est bien net d’impôts (le plus souvent, retenue à la source à l’étranger)
- cotisation retraite : elle peut être obligatoire dans le pays d’exercice
- prise en charge éventuelle par l’établissement de la couverture maladie
- prise en charge éventuelle des frais de voyage
- prime d’installation éventuelle
- indemnité de transport mensuelle éventuelle
- prise en charge des frais de séjour, parfois très onéreux (carte de séjour, permis de travail...)
- prise en charge des frais de scolarité des enfants

les conditions de travail

- obligations de service
- durée du congé de maladie, congé de maternité
- conditions de renouvellement/rupture du contrat

Partir en 2017