13 permutations exceptionnelles annulées ?
27 avril 2016

Le SNUipp-FSU demande à la ministre de l’Education nationale de permettre la mutation de tous les enseignants autorisés à quitter leur département à l’issue du groupe de travail ministériel sur les permutations.

Alors que 70 permutations supplémentaires avaient été acceptées à l’issue du groupe de travail ministériel réuni le 19 avril dernier, 13 sont aujourd’hui remises en cause dans l’académie de Versailles. Le recteur a en effet décidé de surseoir à ces mutations, arguant d’un déficit trop important pour laisser « sortir » ces personnels. Le SNUipp-FSU vient de saisir le ministère, lui demandant d’y organiser un concours exceptionnel de recrutement, comme dans l’académie de Créteil, pour pallier ce déficit en personnels et permettre ainsi la mutation d’un plus grand nombre d’enseignants.

Lire la lettre à la ministre

PDF - 139.6 ko

Lire aussi :
- mutations complémentaires : 70 nouveaux changements, c’est trop peu !