Concours PE
1000 recrutements de plus, les modalités précisées
28 juin 2012
  (2 votes)

Aux 5000 recrutements de PE prévus s’ajouteront donc 1000 de plus sur la liste principale du fait de la création de 1000 postes dans le premier degré. En même temps les recteurs ont reçu du ministère une circulaire concernant les conditions d’accompagnement et de formation des PES.

Les résultats du concours sont arrivés dans presque toutes les académies et les listes sur les tableaux d’affichage seront plus longues que prévu. En effet le recrutement, programmé initialement pour 5000 candidats, passe à 6000 pour faire face à la création de 1000 postes dans le premier degré.
C’est ce que le ministre et ses conseillers ont confirmé lors du Comité technique ministériel (CTM) du 20 juin dernier : les 1000 postes supplémentaires engagés pour le premier degré correspondront à 1000 recrutements supplémentaires. Leur répartition géographique sera celle des postes telle qu’annoncée au niveau des académies. Mais la déclinaison départementale pourra, elle, être éventuellement différente.
D’ailleurs les recteurs et DASEN s’organisent déjà. Par exemple, le recteur de Bordeaux a annoncé une rallonge de 65 places pour son académie sur la liste principale des résultats du concours.

Tous les candidats concernés se retrouveront donc en situation de PES dès la rentrée 2012 et affectés sur un poste. Ceci n’ira pas sans poser quelques problèmes. Selon les choix et organisations prévues par les Dasen, les situations risquent d’être très différentes. Ainsi on ne sait pas si la nouvelle répartition entre départements sera équitable ou non, notamment du point de vue des PES, les derniers affectés pouvant bénéficier de conditions plus favorables. Mais surtout certains départements peinent à trouver des supports dans des conditions identiques pour tous.
En tout état de cause, tous doivent bénéficier des mêmes accompagnements et formations telles que définis dans la circulaire interministérielle adressée aux recteurs et DASEN le 22 juin dernier.

Le dispositif de la rentrée

Cette circulaire fixe le dispositif d’accueil, d’accompagnement et de formation des stagiaires, un dispositif annoncé désormais comme transitoire pour l’année scolaire 2012-2013. Donc peu de changement par rapport au précédent si ce n’est des indications plus précises qu’il s’agira de faire respecter.
Le dispositif d’accueil avant la rentrée sur la base du volontariat sur « 5 jours de préférence » est reconduit. Il y aura un accompagnement renforcé pendant les 2 premiers mois sous la forme d’un binôme stagiaire / tuteur (PEMFou MAT), auquel sera associé un titulaire remplaçant pour libérer le stagiaire ou le tuteur. Les formations, sous la responsabilité du rectorat, pourront être groupées à la rentrée scolaire, puis filées sur le reste de l’année. La circulaire ne précise pas le volume de formation prévue, qui devrait rester un tiers temps. Les équipes de circonscriptions (IEN - CPC – PEMF) doivent être impliquées, mais aussi des formateurs universitaires. Enfin les modalités d’évaluation et de titularisation seront les mêmes.

En cas d’incertitude ou de questions sur les affectations ou les modalités de formation, il est préférable de contacter directement les sections départementales du SNUipp-FSU.

- La circulaire

PDF - 376.4 ko